Favicon

Events

august

16aug7:00 pmΣυναυλία «Μάνα μου και Παναγιά» Μουσικό αφιέρωμα στην Παναγία Χρυσελεούσας Έμπας

19aug9:00 pmΜουσικοχορευτική παράσταση «Κύπρος και Αιγαίο Ρυθμοί Παράλληλοι» από τον Πολιτιστικό Όμιλο «Βασιλιτζιά»

24aug8:00 pmΘεατρική παράσταση «Σουβενίρ Σιοπ Σάϊπρους» Θεατρική Ομάδα Γιώργου Ζένιου και Κώστα Βήχα

25aug8:00 pm6ο Λαογραφικό Τριήμερο Κτήματος Θεατρική παράσταση «ΤΑ ΤΕΡΤΙΠΙΑ ΤΗΣ ΚΑΡΚΙΑΣ ΜΟΥ»

26aug7:30 pmΓιορτή του Χαρουπιού Καλλιτεχνικό πρόγραμμα με την Κέλλυ Κελεκίδου και τους Droulias Brothers

Follow Us
GO UP
Image Alt

Nature

Paphos nous connecte à la nature

La grande variété de plantes et d’animaux et la beauté sauvage de la région de Paphos en font une destination prisée des amoureux de la nature.

La flore de Chypre, paradis des botanistes

Il existe près de 2 000 fleurs sauvages à Chypre, dont 140 sont endémiques. Considérant que le nombre total de fleurs sauvages en Europe et en Méditerranée s’élève à 2 900, l’île de Chypre abrite une variété impressionnante pour sa taille.

Un grand nombre de ses fleurs ont des propriétés pharmaceutiques aux utilisations répandues et de nombreuses plantes servent à l’élaboration de produits et d’huiles essentielles qui sont vendus localement.

La mythologie associée à Chypre est intimement liée à sa flore, en particulier dans les récits mettant en scène Aphrodite.

La flore est également représentée sur de nombreux sols en mosaïque. Et de nos jours, plusieurs festivals sont organisés au printemps pour célébrer les fleurs sauvages telles que la « Tulipa Cypria » rouge qui pousse dans la région d’Akamas et la « Tulipe-œil-de-soleil » de la région de Polemi.

Une grande variété de fleurs sauvages pousse dans la région de Paphos, dont certaines sont très rares. Parmi les fleurs sauvages communes, on peut citer :

Lapsana / Sinapsis alba / Charlock, avec des fleurs groupées en petites capitules jaunes.

Similloudi / Chrysanthemum coronarium qui présente des fleurs jaunes ressemblant à des pâquerettes.

Lales / Anemone coronaria / Anémone couronne ou pavot. Elles existent dans une variété de couleurs.

Xinidin / Oxalis / Cap Sorrel. Fleurs jaunes

Arkoscordos / Allium neapolitanum / L’ail sauvage a des fleurs blanches.

Rasin / Calycotome villosa / Bruyère épineuse. Buisson épineux avec une abondance de jolies fleurs jaunes

Ksistarka / Cistus sp./Rock Rose. Fleurs blanches ou roses.

Kapparka / Capparis spinosa / câpres. Ses belles fleurs sont blanches avec une étamine rose.

Les fleurs sauvages rares comprennent la tulipe rouge sauvage (Tulipa Cypria) et plusieurs types d’orchidées (Orchis).

Parmi les arbustes communs à Chypre, on trouve le myrte / Myrtus communis / Myrtle

Beautés naturelles

La région de Paphos abrite certaines des plus belles parties de l'île. Voici quelques endroits à ne pas manquer:
Petra tou Romiou

Selon la légende, ce gros rocher situé sur la côte sud de Chypre aurait été lancé sur des pirates par Dighenis Akritas, un célèbre héros byzantin.
La falaise donnant sur l’ancienne route de Limassol est un point de vue remarquable pour admirer le soleil se coucher. Il n’est pas étonnant qu’Aphrodite ait choisi cet endroit comme lieu de naissance.

Kantarkastoi

C’est une localité côtière avec une plage rocheuse et accidentée dont les grottes marines creusées par l’érosion sont regroupées autour d’une petite baie. Les rochers dispersés dans la mer donnent à la scène une beauté presque irréelle. Cette zone est située au nord-ouest de Paphos, près de la petite île d’Agios Georgios tis Pegeias (Geronisos). On trouve d’autres petites grottes marines plus à l’est, vers Coral Bay, et à l’ouest, vers Akamas.

Lara


Lara se trouve à l’ouest de Kantarkastoi en direction de la péninsule d’Akamas. L’endroit est isolé, sauvage, avec une magnifique plage de sable nichée dans une petite baie. Les tortues viennent pondre dans la région, en particulier la tortue verte (Chelonia mydas), une espèce en voie de disparition.

The Akamas Peninsula

Située à la pointe ouest de Chypre, cette région aux côtes rocheuses est aussi magnifique et sauvage que difficile d’accès.

En savoir plus sur la péninsule d’Akamas Akamas Peninsula

Les gorges d'Avakas


Il s’agit d’impressionnantes gorges d’environ 2 km de long, entre 3 et 10 mètres de large et pouvant atteindre 80 mètres de profondeur. Elles sont traversées par la rivière du même nom, qui se jette dans la mer entre Cap Drepano et Lara. Les gorges sont accessibles le long d’une route de campagne traversant le village d’Arodhes. La vue depuis le gouffre est particulièrement incroyable mais y parvenir peut relever du défi.

La Fontana Amorosa (Fontaine de l'amour)


Une localité enchanteresse de la péninsule d’Akamas avec une source d’eau douce. Cette petite baie rocheuse entourée d’une riche végétation sauvage, est l’un des endroits les plus charmants de Chypre, bien que difficilement accessible par voie terrestre. Son nom lui vient du poète italien de la Renaissance, Ludovico Ariosto.

Smighies

Un autre bel endroit de la région d’Akamas se situe à l’ouest du village de Neo Chorio, par lequel on y accède. La végétation y est luxuriante. La légende raconte que le mythique héros byzantin Dighenis Akritas s’est uni ici à Regina, une belle et mystérieuse reine issue des contes chypriotes. Les ruines d’une tour de guet médiévale, situées au sommet d’une colline à l’ouest de Smigies, seraient les vestiges de son château.
La vue depuis ce sommet est splendide, en particulier l’après-midi, et s’é

Les bains d'Aphrodite


Cet endroit spécial peut être atteint par Polis Chrysochous. C’est un rocher calcaire avec une grotte peu profonde d’où l’eau ruisselle doucement dans un petit bassin. La végétation tout autour est si luxuriante qu’elle abrite l’endroit du soleil. Cette source est le lieu mythique où se baignait Aphrodite, la déesse de la beauté et de l’amour.

Stavros tis Psokas

Localité de montagne dans la forêt de Paphos où se trouve un centre du département des forêts abritant un parc à mouflons, une sous-espèce endémique de moutons sauvages qui vit également en liberté dans cette région.

La vallée des cèdres

Située dans la forêt de Paphos, elle est traversée par la route qui relie le village de Panagia au monastère de Panagia tou Kykkou. La beauté exceptionnelle de la vallée réside dans ses imposants cèdres endémiques.
Les vestiges de trois anciens ponts sont des sites dignes d’intérêt, notamment pour les photographes : le pont de Skarfos, entre les villages d’Evretou et de Sarama, a été construit en 1618. Le pont de Kelefos traverse la rivière Roudia au nord-ouest du village d’Agios Nikolaos et enfin le pont de Roudia qui s’étend au-dessus de la rivière Xeros, à l’est du village de Vretsia.

Centres de protection de l’environnement

La région de Paphos est fière des centres de protection de l’environnement d’Episkopi, Salamiou et Kritou Terra, qui œuvrent tous pour la conservation et la protection du précieux patrimoine naturel de la région et incitent les visiteurs et la population locale à adopter une approche responsable dans leurs interactions avec la nature.

Le centre d’information d’Episkopi est entouré d’un jardin botanique où l’on peut observer les plantes importantes de la région, organisées en groupes thématiques (habitats, espèces endémiques, plantes rares). Il offre également aux visiteurs la possibilité de trouver des informations sur la faune et la flore de Chypre, les sentiers de découverte et des informations sur d’autres beautés naturelles.

Le centre d’études environnementales de Kritou Terra est un lieu idéal pour étudier l’environnement naturel : il propose un large éventail de programmes éducatifs tels que l’écologie des forêts et des eaux douces, les processus paysagers et l’impact du développement touristique sur l’environnement.

Salamiou se trouve dans la partie est de la région de Paphos, dans une zone protégée Natura 2000. La région abrite un écosystème diversifié lui permettant de proposer d’intéressants programmes d’éducation environnementale.

X